Association Nationale des Villes et Pays d’art et d’histoire et des Villes à Secteur Sauvegardé et Protégé

Vue générale de Figeac © Nelly Blaya Place Albertas © Aix en Provence © Bouanani Olivier / service patrimoine / photothèque Ville de Cahors La Halle Bayonne© Ville de Bayonne

Recherche

Navigation

par thèmes

par chantiers

par labels

suivre la vie du site

  •  

Toulouse

Secteur sauvegardé (1986 - 230 hectares)
453 317 habitants
11 830 hectares
VAH (en projet)

Toulouse est le chef-lieu du département de la Haute-Garonne, et le siège de Toulouse Métropole.

Vue aérienne du centre historique et de la Garonne

L’histoire de la ville actuelle commence il y a plus de deux mille ans, avec la création d’un noyau urbain sur la rive droite de la Garonne, terrasse alluviale à l’abri de ses inondations. En développant son urbanisation, la ville s’étend très rapidement sur la rive gauche de son fleuve. Avec la mise en œuvre de remparts, le centre-ville est englobé dans un octogone avant que la ville ne s’étende vers les faubourgs. Commencé en 1667, le canal du Midi qui relie l’Océan Atlantique à la Mer Méditerranée est conçu et réalisé par Pierre Paul Riquet. Il est achevé et inauguré en 1681. Situé à l’extérieur des remparts, il permet une nouvelle croissance économique de la ville et de la région. Dans les années 1830, les remparts disparaissent et sont remplacés par de grands boulevards. Les premiers plans d’alignement favorisent l’élargissement des rues et l’aménagement de places ornées de fontaines ou dotées de grandes halles. La véritable période de l’expansion urbaine se situe à partir des années 1910-1920. La ville commence à s’étendre au-delà du Canal et se dote de nombreux équipements sociaux, culturels et sportifs. Après la Première Guerre mondiale, apparaissent, également, les premiers plans d’urbanisme. Dans les années 1960, de grands ensembles sont construits en périphérie de la ville. La création du nouveau quartier Saint-Georges faisant table rase d’un tissu caractéristique de la ville, il n’en demeure pas moins que les Toulousains prennent conscience du potentiel de leur centre-ville en délibérant sur la mise en œuvre d’un secteur sauvegardé. Le secteur sauvegardé de Toulouse est approuvé en 1986, hors Garonne. S’ensuivent les classements au Patrimoine Mondial de l’UNESCO des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle intégrant la la Basilique Saint – Sernin et l’Hôtel-Dieu au titre et le Canal du Midi (qui comprend le Canal de Brienne, liaison avec la Garonne) dont le vingtième anniversaire de l’inscription sera célébré en 2016.

Projet urbain

Le secteur sauvegardé est mis en œuvre pour assurer la mise en valeur du patrimoine et favoriser la croissance de la population en centre-ville. Depuis les années 2000, des plans guides (Grand Parc Garonne et Projet Centre-ville) œuvrent pour dynamiser et mettre en valeur l’espace public de la ville et de son centre. Aujourd’hui la sauvegarde et la connaissance du patrimoine urbain n’est plus en situation critique, la ville possède un centre-ville où le nombre d’habitants ne cesse d’augmenter. Il faut s’investir sur le bâti ancien pour le mettre en valeur en cohérence avec les actions engagées sur l’espace public. Le Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur qui n’avait pas abouti en 1999 est relancé officiellement depuis le 19 juin 2015.

Détail architectural

Outils de protection ou de gestion du patrimoine

La ville de Toulouse est dotée d’un Secteur Sauvegardé auquel s’ajoutent les sites inscrits et classés de la Garonne. La ville compte 154 monuments classés, 167 autres inscrits au titre des monuments historiques et des ensembles intégrés à la Liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO (Chemin de St Jacques de Compostelle avec la Basilique Saint Sernin et l’Hôtel-Dieu en 1998 et le Canal du Midi en 1996).

JPEG - 60 ko
le Canal du Midi intégré à la Liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO en 1996
le Canal du Midi intégré à la Liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO en 1996 ©Ville de Toulouse.Patrice Nin

Les outils opérationnels

Les dernières OPAH réalisées sur le secteur sauvegardé ont démarrées au début des années 1980. Il s’agit des OPAH Arnaud Bernard, Saint Cyprien et Place de la Bourse.

A l’échelle des 37 communes qui composent Toulouse Métropole deux Programmes d’Intérêt Général (PIG) sont engagés, l’un porte sur la lutte contre l’habitat indigne, le second porte sur les performances énergétiques / habiter mieux. Le PIG performances énergétiques / habiter mieux définit un volet énergie et précarité énergétique. Avec la mise en œuvre du programme Habiter Mieux, Il énonce les descriptifs du dispositif et ses objectifs.

Depuis 1992 des campagnes obligatoires de ravalement de façades sont successivement prescrites par arrêté municipal pour le secteur sauvegardé. De nouvelles chartes sur l’aménagement de l’espace public, au droit des façades commerciales, sont en cours d’élaboration et de validation.

JPEG - 45.5 ko
Place de la Trinité
Place de la Trinité ©Ville de Toulouse.Patrice Nin

Le développement durable est inscrit dans le Plan Climat Énergie territorial (PCET). Toulouse Métropole s’est fixé 7 objectifs prioritaires dans son Plan Climat Énergie Territorial qui prennent la forme de 130 actions.

Perspective Rue Lafayette

Inventaire

L’inventaire du patrimoine architectural de Toulouse engagé dans le cadre d’une convention entre l’État et la ville, débute en 1991 et se poursuit de nos jours. Les Archives municipales de Toulouse diffusent les données sur le patrimoine toulousain grâce au site : Urban-Hist ( www.urban-hist.toulouse.fr/ ) véritable outil de connaissance du patrimoine toulousain. Des inventaires sont également réalisés au travers des plans guides Projet Centre-ville, Grand Parc Garonne et du service archéologique de la ville.

Publications

Des publications sont régulièrement réalisées par la direction de la communication de la ville de Toulouse, de Toulouse Métropole et d’autres services. Une actualité sur les grands projets et le patrimoine y est très régulièrement développée.

la Fabrique Toulouse Métropole

Outil d’animation et de promotion, la Fabrique Toulouse Métropole œuvre à la mise en valeur du patrimoine au sens large et des projets d’aménagement de Toulouse et de sa Métropole. La Fabrique urbaine évoque les grands thèmes de développements urbain et une réflexion est menée pour créer un lieu unique considérant les préoccupations patrimoniales, architecturales et urbanistiques au sein de Toulouse Métropole.

Toulouse et Toulouse Métropole mettent en œuvre et élaborent les plans guides, Grand Parc Garonne et Projet Centre-ville afin de mettre en valeur et valoriser l’aménagement du centre-ville et des berges du fleuve. Des programmes de cœurs de quartier, d’éco-quartier sont livrés et en cours de chantier. Le PSMV de Toulouse est relancé afin d’être finalisé.

Rue Alsace Lorraine Musée des Augustins

Outils de valorisation et animation de l’architecture et du patrimoine

Depuis plusieurs années, la ville de Toulouse et Toulouse Métropole se sont dotées d’un outil de médiation autour de l’architecture et des projets urbains : dénommé « La Fabrique Toulouse Métropole ». Avec la mise en œuvre d’une politique patrimoniale ambitieuse, cet outil évolue et propose des expositions thématiques : telles que 10 ans de la Médiathèque, Un service Archéologique ... Il accompagne, également, des projets de médiation auprès des jeunes Passeport pour l’art, Vélicité...

Le patrimoine urbain est valorisé par le biais de visites conduites par des guides-conférenciers de l’office de tourisme. Un catalogue de plus de 100 thèmes permet aux touristes comme aux habitants de découvrir la ville, ses monuments et ses quartiers. Environ 2200 visites de ville sont organisées chaque année.
Des expositions portant sur l’histoire et le patrimoine de la ville sont régulièrement organisées avec la participation des Archives : 2015 Toulouse en vues, cinq siècles de cartes et de plans ; à venir expositions sur les moulins toulousains.

Projets

Le forum du Patrimoine du 08 Octobre 2015 annonce le prochain rendez-vous sur le thème du patrimoine dans deux ans.

2 expositions autour des projets à venir :

  • Saint-Sernin : Patrimoine oublié, patrimoine révélé (fin 2015)
  • De Saint-Pierre au quai de la Daurade (mi 2016)

La Basilique Saint Sernin intégrée à la Liste du Patrimoine mondial de l'UNESCO au titre du Chemin de St Jacques de Compostelle avec et l'Hôtel-Dieu en 1998)

Maire : Jean-Luc Moudenc

Hôtel de Ville
1 Place du Capitole,
31000 Toulouse

Tél : 05 61 22 29 22
www.toulouse.fr

Référents :

Elu : Annette LAIGNEAU, adjointe au Maire déléguée à l’Urbanisme

Professionnel :
Jean Louis DURBAS, chargé de missions spécifiques - Direction Déléguée à l’Aménagement
jean-louis.durbas toulouse-metropole.fr

 

Haut de la page