Association Nationale des Villes et Pays d’art et d’histoire et des Villes à Secteur Sauvegardé et Protégé

Vue générale de Figeac © Nelly Blaya Place Albertas © Aix en Provence © Bouanani Olivier / service patrimoine / photothèque Ville de Cahors La Halle Bayonne© Ville de Bayonne
Accueil du site > Boîte à outils > Habitat et PNRQAD > Rencontre avec la Ville de Saint-Gilles sur son PNRQAD

Recherche

Navigation

par thèmes

par chantiers

par labels

suivre la vie du site

  •  

Rencontre avec la Ville de Saint-Gilles sur son PNRQAD

Mercredi 16 mars 2016, la Ville de Saint-Gilles a convié l’ensemble des acteurs du territoire, associés au PNRQAD de la ville, à rencontrer l’Association nationale des Villes et Pays d’art et d’histoire et des Villes à secteurs sauvegardés et protégés.

Cette journée, à l’initiative d’Eddy VALADIER, maire de Saint-Gilles, et Géraldine BREUIL, adjointe-déléguée à la rénovation du centre historique, s’est déroulée dans la nouvelle Maison du Patrimoine de la ville.

Cette rencontre a été l’occasion pour l’équipe du PNRQAD, composée de représentants de la Ville de Saint-Gilles, de Nîmes Métropole, du Conseil départemental du Gard, du concessionnaire mandaté par la Ville et de la DDTM 30, d’échanger avec l’Association nationale représentée par Marylise ORTIZ, directrice de l’Association, Jacky CRUCHON, expert en urbanisme pour l’Association, Marion JULIOT, chargée de mission Urbanisme patrimonial et Développement durable, et Marion DE LAJARTRE, stagiaire au sein de l’Association en Master d’Urbanisme, autour de l’avancée du projet de redynamisation du centre ancien pour la Ville. Virginie PARISON, chargée de l’OPAH-RU et du PNRQAD de Saint-Gilles à Nîmes Métropole, a commencé la matinée de travail en présentant les avancées réalisées depuis le début de la convention PNRQAD en 2012. Grâce à un travail important de médiation auprès des habitants et propriétaires, menés par les responsables de la Maison du Patrimoine, Karine SCHUMACHER, référente PNRQAD pour la Ville et Sarah TAMBORELLI de Nîmes Métropole, et à des réunions régulières avec l’ensemble des partenaires du projet, la Ville de Saint-Gilles voit maintenant de réels signes de reprise du marché immobilier. Des nouveaux propriétaires viennent s’installer, avec des prix plus attractifs que dans les villes proches ; certaines opérations de rénovation de façades commencent à être visibles dans le centre ancien et une nouvelle dynamique d’acquisition se met en place. Deux opérations sur des îlots du centre ancien vont ainsi accompagner cette nouvelle dynamique. En lien avec les travaux réalisés actuellement sur l’Abbatiale pour redonner un nouveau souffle à l’ensemble, ces deux îlots situés à proximité de cet élément symbolique de Saint-Gilles feront l’objet d’opérations mixtes. Le premier îlot situé face à l’Abbatiale devrait voir les travaux commencer d’ici la fin d’année 2016. Il accueillera des logements en accession libre à la propriété et des commerces en rez-de-chaussée, donnant sur la place de la République. Le second jouxte l’Abbatiale, et accueille aujourd’hui, dans sa partie inférieure le Cellier des Moines. Ce dernier sera mis en valeur grâce à un projet de musée pensé sur l’ensemble du bâtiment, dont les travaux devraient commencer d’ici le second semestre 2019.

Cette matinée de discussion s’est poursuivie par un temps de visite du centre ancien de Saint-Gilles et des éléments historiques marquants.

Enfin, l’Association nationale des Villes et Pays d’art et d’histoire et des Villes à secteurs sauvegardés et protégés a présenté et échangé avec l’ensemble des participants sur les différentes actions qu’elle menait avec les collectivités et les projets en cours pour l’année 2016.

 

Haut de la page