Association Nationale des Villes et Pays d’art et d’histoire et des Villes à Secteur Sauvegardé et Protégé

Vue générale de Figeac © Nelly Blaya Place Albertas © Aix en Provence © Bouanani Olivier / service patrimoine / photothèque Ville de Cahors La Halle Bayonne© Ville de Bayonne
Accueil du site > Vie du réseau > Groupes de travail > Première réunion du groupe de travail « Territoires et Bourgs-Centres », La (...)

Recherche

Navigation

par thèmes

par chantiers

par labels

suivre la vie du site

  •  

Première réunion du groupe de travail « Territoires et Bourgs-Centres », La Réole, 13 mai 2015

Le groupe de travail « Territoires et Bourgs-Centres » s’est réuni pour la première fois à La Réole, le mercredi 13 mai 2015. Présidée par M. Bruno Marty, maire de La Réole, cette réunion a permis aux élus et techniciens des villes de Beaulieu-Lès-Loches, Decazeville, Joigny, La Réole, Saint-Emilion et Saint-Flour et aux représentants du CEREMA, de la région Aquitaine et de la DDT Gironde d’échanger sur l’appel à manifestation d’intérêt « Centres-bourgs », piloté par le ministère du Logement, de l’Égalité des Territoires et de la Ruralité, et plus globalement sur les problématiques liées à la revitalisation des bourgs-centres.

La journée a débuté avec une présentation du projet de ville « La Réole 2020 » par Mme Selvie Legros, directrice générale des services. Le projet urbain global défini par cette commune de 4 000 habitants vise à faire du centre-ville un espace de vie habité et pratiqué, ancrer La Réole dans son territoire, préserver l’identité et le cadre de vie, recomposer les fonctionnalités urbaines, aménager les espaces publics, créer les conditions d’une véritable « mixité heureuse », développer les actions de médiation via le label Ville d’art et d’histoire obtenu en 2013 et soutenir une offre de logements de qualité, diversifiée et innovante.

Un parcours guidé dans la ville par Mme Cécile Gaydon, chef de projet « La Réole 2020 », M. Olivier Bayle-Videau, service culture et communication et M. Rémi Planton, directeur de l’Office de tourisme de l’Entre-deux-Mers a permis de découvrir les projets d’aménagement en cours, le chantier du retour de l’orgue de l’église Saint-Pierre, l’espace de l’ancien Hôtel de Ville et le projet du futur CIAP dans l’Hôtel Peysseguin.

En fin de matinée, M. Bruno Marty, Mme Marylise Ortiz, directrice de l’ANVPAH & VSSP et M. Jean Rouger, membre fondateur de l’ANVPAH & VSSP ont inauguré l’exposition « Patrimoines, l’histoire en mouvement » dans le Prieuré des Bénédictins, regroupant 22 vues des territoires du grand Sud-Ouest pour célébrer les 30 ans du label Villes et Pays d’art et d’histoire.

Enfin, l’après-midi a offert aux participants du groupe de travail la possibilité d’échanger sur leurs politiques respectives de revitalisation des bourgs-centres et les problématiques auxquelles ils doivent faire face au quotidien.

Ainsi, cinq thématiques ont été ciblées afin d’orienter le débat à venir :

  • Les commerces
  • La mobilité
  • La vacance et la mixité des logements
  • L’indignité et l’insalubrité
  • L’espace public et la place de la voiture

Ces points seront abordés lors du prochain groupe de travail, le mercredi 7 octobre 2015 à Saint-Emilion.

 

Haut de la page