Association Nationale des Villes et Pays d’art et d’histoire et des Villes à Secteur Sauvegardé et Protégé

Vue générale de Figeac © Nelly Blaya Place Albertas © Aix en Provence © Bouanani Olivier / service patrimoine / photothèque Ville de Cahors La Halle Bayonne© Ville de Bayonne
Accueil du site > Vie du réseau > Actualités > Patrimoine et nouvelles technologies, Paris, 3 juin 2014

Recherche

Navigation

par thèmes

par chantiers

par labels

suivre la vie du site

  •  

Patrimoine et nouvelles technologies, Paris, 3 juin 2014

Accueilli par la Fondation EDF à Paris le mardi 3 juin 2014, l’atelier sur le thème "l’utilisation des NTIC au service de la médiation du patrimoine culturel" a regroupé une trentaine de participants parmi lesquels professionnels des sites patrimoniaux, des institutions publiques et gérants de sociétés, directement concernés par le recours au numérique.

Organisée dans le cadre du partenariat avec EDF et à l’occasion du développement d’une application smartphone dédiée aux Villes et Pays d’art et d’histoire, cette première journée d’échanges avait pour objectif de s’interroger sur ce sujet : quelle est la place donnée aux dispositifs numériques ? Quel est leur potentiel en terme de médiation ? Comment les adapter aux publics ?

L’intervention de Valéry Patin, docteur en sociologie et consultant-expert auprès de la Banque Mondiale et de l’UNESCO, sur la connaissance des usages patrimoniaux des nouvelles technologies, a lancé les débats. Ils se sont poursuivis avec la table ronde animée par Pierre-Yves Lochon, coordinateur du Club Innovation Culture France (CLIC), autour de la démarche de Laval, du dispositif 3D mis en place à Autun, et de retours d’expériences de concepteurs d’outils numériques, AVE Culture et GMT Editions.

La ville de Blois, le Pays d’Aure et du Louron ainsi qu’EDF ont présenté l’après-midi différentes applications numériques, adaptées à différents sites patrimoniaux. Les participants, qui ont montré un grand intérêt pour le contenu des interventions, ont pu obtenir des réponses à leurs interrogations en matière de définition des usages, de mise en œuvre de ses outils, du travail partenarial, et de l’adaptation aux différents publics.

Dans le but de continuer sa réflexion sur les nouvelles technologies appliquées à la médiation du patrimoine, l’ANVPAH & VSSP met à disposition les différentes expériences des membres de son réseau.

Webographie :

Les powerpoints sont disponibles dans l’espace membre de la boite à outils.

 

Haut de la page