Association Nationale des Villes et Pays d’art et d’histoire et des Villes à Secteur Sauvegardé et Protégé

Vue générale de Figeac © Nelly Blaya Place Albertas © Aix en Provence © Bouanani Olivier / service patrimoine / photothèque Ville de Cahors La Halle Bayonne© Ville de Bayonne
Accueil du site > Vie du réseau > Actualités > Participez à la restauration de l’abbatiale de Saint-Gilles du Gard (...)

Recherche

Navigation

par thèmes

par chantiers

par labels

suivre la vie du site

  •  

Participez à la restauration de l’abbatiale de Saint-Gilles du Gard !

Quatrième destination après Jérusalem, Rome et Saint-Jacques de Compostelle, l’abbatiale de Saint-Gilles du Gard était un haut lieu de pèlerinage au Moyen Âge. Ce témoin historique longtemps resté méconnu est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1998, au titre de bien culturel "Les Chemins de Saint-Jacques de Compostelle", lui permettant ainsi de bénéficier d’une reconnaissance internationale.

Suite au lancement des travaux de restauration le 30 mars 2017, la Fondation du Patrimoine Languedoc-Roussillon organise un appel aux dons : www.fondation-patrimoine.org...

L’abbatiale de Saint-Gilles est un édifice du XIIe siècle dont la façade est composée de trois portails romans richement sculptés. La vaste crypte abrite le tombeau de Saint Gilles sur lequel les pèlerins venaient se recueillir. Un célèbre escalier de forme hélicoïdale, dit la "Vis", est situé dans l’ancien chœur, faisant figure d’oeuvre architecturale unique pour son époque. Classé au titre des monuments historiques depuis 1840, l’abbatiale n’a quasiment pas bénéficié de travaux d’entretien, ce qui explique un certain manque de reconnaissance aux XIXe et XXe siècles.

En 2015, l’état préoccupant du site impose la réalisation d’un état sanitaire général de l’abbaye. Une restauration générale de fond est engagée afin de remettre en état et reconsolider le bâti. Les 18-20 mois prochains seront donc dédiés à la restauration de l’ancien chœur, de l’escalier à vis, de la façade occidentale et ses sculptures, à la consolidation et à l’aménagement de la chapelle Saint-Agnès, en plus d’une mise aux normes des installations électriques. Quant à la chapelle des Pénitents, elle sera consolidée par une mise au cintre et la création d’une terrasse didactique permettant d’avoir une vue sur l’ensemble de l’aile sud. Ce chantier de restauration, dont la livraison est prévue pour l’été 2018, vise à offrir un nouveau rayonnement à ce témoin architectural de l’art roman, en l’élevant au rôle d’acteur touristique majeur de la région Occitanie.

 

Haut de la page