Association Nationale des Villes et Pays d’art et d’histoire et des Villes à Secteur Sauvegardé et Protégé

Vue générale de Figeac © Nelly Blaya Place Albertas © Aix en Provence © Bouanani Olivier / service patrimoine / photothèque Ville de Cahors La Halle Bayonne© Ville de Bayonne
Accueil du site > Vie du réseau > Expositions > Inauguration à Varsovie de l’extrait de l’exposition "Patrimoines, l’histoire (...)

Recherche

Navigation

par thèmes

par chantiers

par labels

suivre la vie du site

  •  

Inauguration à Varsovie de l’extrait de l’exposition "Patrimoines, l’histoire en mouvement" et séminaire "Paysages urbains et politiques publiques : France / Pologne" - 19 et 20 mai 2015

Les 19 et 20 mai 2015, le président de l’ANVPAH & VSSP Martin Malvy, ainsi qu’une délégation de l’ANVPAH & VSSP, composée de Mme Marie-Annick BOUQUAY, maire-adjointe à Vitré, Mme Dominique IRVOAS-DANTEC, directrice de Destination Rennes, M. Jacky CRUCHON, ancien directeur de l’urbanisme à Bayonne, Mme Marylise ORTIZ directrice de l’ANVPAH&VSSP et Mme Anne-Sophie MAGGIORI, chargée de mission à l’ANVPAH&VSSP, se sont rendus à l’invitation de l’Ambassadeur de France en Pologne, M. Pierre Buhler, à Varsovie pour inaugurer l’exposition « Patrimoines, l’histoire en mouvement » présentée pour la première fois hors de France.

Installée sur les grilles du Parc Lazienki au centre de Varsovie du 19 mai au 7 juin, ce sont 62 photographies de l’exposition qui sont présentées pour la première fois hors de France.

Une itinérance pendant deux ans dans les villes de Pologne est également prévue (Cracovie, Wroclaw…) dans le cadre d’un partenariat avec l’Ambassade de France en Pologne et l’Institut Français.

La journée d’étude comparée franco-polonaise sur « Paysages urbains et politiques publiques » s’est ouverte sur les discours de M. Tadeuz ZIELNEWICZ, Directeur du Parc Lazienki ; M. Pierre Buhler, Ambassadeur de France en Pologne et M. Martin Malvy, président de l’ANVPAH & VSSP, de la Région Midi-Pyrénées et ancien ministre. Elle a réuni près de 130 personnes dans le Palais sur l’île au cœur du Parc Lazienki dont des élus et techniciens des villes et métropoles polonaises, universitaires et journalistes et a permis un échanges d’expériences croisés sur les outils de protection et de valorisation des patrimoines.

La journée a été animée par M. Krzysztof SKALSKI, vice-président du Forum REWITALIZACJI qui regroupe depuis 20 ans des personnes physiques et des villes qui s’intéressent aux règles d’urbanisme en Pologne. Aujourd’hui pour la Pologne, de nouvelles perspectives pour les politiques urbaines voient le jour dont la revitalisation des centres et la protection du paysage sont des éléments forts. L’expérience française en matière de protection et de valorisation des patrimoines intéresse particulièrement les villes polonaises.

En France, il existe une véritable politique urbaine comportant des outils d’urbanisme opérationnel qui permet d’agir au-delà de l’urbanisme réglementaire. Les outils de protection en France comme les secteurs sauvegardés ou les plans locaux d’urbanisme patrimoniaux permettent d’avoir une action significative sur les territoires. Les subventions et les aides fiscales sont des leviers vertueux, avantages comparatifs pour des secteurs en difficultés soulignés par l’intervention de Jacky Cruchon, ancien directeur urbanisme de la Ville de Bayonne, expert pour l’ANVPAH & VSSP. Ces présentations des systèmes français ont été mis en perspective par les interventions polonaises de Mme Katarzyna Kalasinska, juriste, Direction du Musée Łazienki Królewskie sur les instruments opérationnels de la protection des périmètres sauvegardés en Pologne, de Mme Monika Cysek, docteur en urbanisme qui a présenté les outils comparés de l’urbanisme réglementaire en France et en Pologne et de Mme Alina Muzioł-Węcławowicz, Bank Gospodarstwa Krajowego, Forum Rewitalizacji sur le financement du patrimoine et du logement. M. Adam Jankiewicz, juriste au Tribunal Constitutionnel de la République de Pologne a apporté un éclairage sur la loi sur le paysage urbain voté en Pologne récemment et son analyse dans le cadre des recommandations de l’UNESCO de 2011.

L’après-midi, les interventions se sont concentrées sur les outils et démarches de valorisation des patrimoines avec notamment la politique de valorisation par le label Ville et Pays d’art et d’histoire présentée par Marylise ORTIZ, directrice de l’ANVPAH & VSSP et appuyée par la présentation de Mme Marie-Annick Bouquay, adjointe au maire, chargée du patrimoine de la ville de Vitré. Le cas de Vitré montre que le patrimoine est créateur de lien social et implique l’ensemble des citoyens. La ville d’Elbeuf au cœur d’un Pays d’art et d’histoire est également un exemple fort pour les villes polonaises car la réhabilitation du patrimoine industriel en logement ou en équipement tout en préservant la mémoire locale permet de la transmettre et de la faire partager avec les habitants. M. Djoudé Merabet, maire d’Elbeuf, affirme le patrimoine comme une chance sur laquelle appuyer une politique de reconquête des centres et de dynamisation commerciale. Les modèles de chartes qui intéressent particulièrement les villes polonaises qui ne disposent pas de tels outils ont également été évoqués par Dominique Ivroas-Dantec, directrice des projets et réseaux tourisme et patrimoine au seine de « Destination Rennes » avec l’exemple des petites cités de caractères de Bretagne.

A travers le cas de Cracovie, M. Jerzy Zbiegen, Conservateur Municipal du Patrimoine à Cracovie, a présenté le concept de Parc Culturel Urbain en Pologne et M. Stanisław Harajda, po. Dyrektor Departamentu Polityki Jakości UM Warmia-Mazury, l’exemple de villes du réseau Cittaslow en Pologne.

Cette journée, s’est conclue par la signature d’une lettre d’intention entre l’ANVPAH & VSSP, représentée par Djoudé Merabet, vice-président de l’ANVPAH & VSSP ; l’Institut français, représenté par son directeur Stanislas Pierret et le Forum de Revitalisation, représenté par Ewa Kipta, présidente du Forum, qui inaugure la prolongation des échanges entre ces partenaires sur ces thématiques. Cette déclaration permettra de favoriser les partenariats entre collectivités locales françaises et polonaises, afin qu’elles échangent et travaillent en complémentarité. La volonté exprimée par les trois partenaires est de multiplier les opportunités de rencontres et d’échanges entre collectivités françaises et polonaises, de favoriser la formation de partenariats et la coopération franco-polonaise en matière de patrimoine et de revitalisation urbaine, de favoriser l’émergence de réseaux de partenariats à l’échelle nationale et internationale et de développer une réglementation adaptée.

 

Haut de la page