Association Nationale des Villes et Pays d’art et d’histoire et des Villes à Secteur Sauvegardé et Protégé

Vue générale de Figeac © Nelly Blaya Place Albertas © Aix en Provence © Bouanani Olivier / service patrimoine / photothèque Ville de Cahors La Halle Bayonne© Ville de Bayonne
Accueil du site > Vie du réseau > Formations/Réflexions > Communes et intercommunalités, de la gestion à la valorisation des (...)

Recherche

Navigation

par thèmes

par chantiers

par labels

suivre la vie du site

  •  

Communes et intercommunalités, de la gestion à la valorisation des patrimoines, Rodez, 15 octobre 2015

Programmée en partenariat avec le ministère de la Culture et de la Communication, la Région Midi-Pyrénées, Rodez Agglomération et la Ville de Rodez, cette journée a regroupé plus de cinquante participants autour de la thématique « Communes et intercommunalités, de la gestion à la valorisation des patrimoines ».

Cette journée a été introduite par M. Christian Teyssedre, Maire de Rodez et Président de Rodez Agglomération, M. Alain Vogel-Singer, Maire de Pézenas et Vice-Président de l’ANVPAH & VSSP et M. Benoit Melon, Conseiller pour l’architecture à la DRAC Midi-Pyrénées, représentant de M. Laurent Roturier, Directeur régional des affaires culturelles de Midi-Pyrénées. Ce temps de formation interrégionale a regroupé élus, représentants de l’État, techniciens des services urbanisme et patrimoine, animateurs de l’architecture et du patrimoine et acteurs associatifs.

En ouverture de la journée, l’histoire et les champs d’application des outils d’urbanisme patrimonial existants (Secteur sauvegardé, ZPPAUP, AVAP) et de planification (PLU et PLUi) ont été présentés par M. Benoît Melon, conseiller pour l’architecture à la DRAC Midi-Pyrénées. Suite à l’examen récent de la loi relative à la liberté de création, à l’architecture et au patrimoine par l’Assemblée nationale, M. Jacky Cruchon, consultant en urbanisme, est intervenu sur la future instauration des Cités historiques. Ce temps de présentation a permis aux collectivités présentes dans la salle de mieux appréhender les impacts de la future loi sur les politiques patrimoniales et urbaines déjà engagées dans leurs territoires (études d’AVAP et/ou de PSMV en cours, fiscalité Malraux, avenir des anciennes ZPPAUP…).

La présentation en salle et in situ du projet de Rodez, qui se propose de lier à terme une AVAP intercommunale à l’échelle de l’agglomération (sur 8 communes) avec un projet de Secteur sauvegardé dans le cœur de ville de Rodez, a été réalisée par Mme Diane Joy, responsable du service patrimoine, Rodez Agglomération, Mme Annick Berthaud, responsable de l’urbanisme, Rodez Agglomération, M. Dominique Jacomet, directeur du CAUE de l’Aveyron et M. Jean-Philippe Sadoul, vice-président en charge de l’aménagement, l’attractivité, la politique contractuelle et l’urbanisme, Rodez Agglomération. Ce temps a montré tout l’impact de la cohérence des choix d’outils d’urbanisme patrimonial, à la fois pour s’interroger et préserver les patrimoines naturels, vernaculaires, paysagers ainsi que le bâti de grande qualité du centre-ville (façades du XVIe siècle, pans de bois,…).

L’après-midi était dédiée aux retours d’expériences et aux échanges de bonnes pratiques, notamment l’apport du label Villes et Pays d’art et d’histoire, dans les étapes de conception et de gestion des documents d’urbanisme patrimonial et de planification, le transfert de la compétence urbanisme des communes aux intercommunalités et l’impact occasionné en termes de méthodologie et de gestion des documents d’urbanisme. Ainsi, la Ville de Pau, en la personne de M. Jean-Paul Brin, 1er adjoint au Maire en charge de la coordination générale, de l’urbanisme, des grands projets et du patrimoine architectural, M. Guillaume Camarero, chef de projet secteur sauvegardé et urbanisme patrimonial et Mme Caroline Cousin, directrice du service patrimoine culturel-Ville d’art et d’histoire, sont intervenus pour présenter la prise en compte des outils d’urbanisme patrimonial dans le cadre de l’évolution de la compétence PLU et la complémentarité des projets portées par le service urbanisme (AVAP et le projet de Secteur sauvegardé) et les actions Ville d’art et d’histoire.

L’intervention des représentants de la commune de Gaillac, M. Alain Soriano, Maire-Adjoint en charge de la culture et du patrimoine, Mme Dominique Hirissou, Maire-Adjointe à l’urbanisme et à l’aménagement des territoires, et Mme Marie Ruffel, chargée du dossier de candidature Ville d’art et d’histoire, a ensuite illustré la transversalité des démarches, entre ces études menée en même temps pour la création d’une AVAP, la révision du PLU et la candidature au label Ville d’art et d’histoire.

La transversalité entre le champ de l’urbanisme patrimonial et le label Villes et Pays d’art et d’histoire a été mise en avant par l’intervention de la Ville d’art et d’histoire de Carcassonne, labellisée en mai 2015. Mme Isabelle Chésa, 1er Adjointe au Maire en charge de l’urbanisme, du patrimoine, affaires foncières et revitalisation du centre-ville et Mme Any Barthès, conseillère municipale déléguée au patrimoine, ont ainsi soutenu la nécessité de porter un projet politique global s’appuyant sur le label Ville d’art et d’histoire pour rééquilibrer le territoire et relancer le secteur sauvegardé.

Enfin, la journée s’est achevée par la présentation de M. Benjamin Philip, animateur de l’architecture et du patrimoine de la Ville de Figeac. Labellisée depuis 1990, le service patrimoine de la Ville a mené un important travail de conservation, de valorisation, d’étude et de médiation des patrimoines à destination des habitants et des touristes sur le secteur sauvegardé, les chantiers des Monuments historiques, la révision du PLU, la réhabilitation du bâti rural… La question de l’extension en Pays d’art et d’histoire à l’échelle du Grand Figeac afin de s’intégrer dans le champ d’action de l’intercommunalité en complémentarité de la compétence aménagement du territoire, a été posée. Le Grand Figeac est un territoire vaste étendu sur 2 départements (Lot et Aveyron) où les enjeux sont vastes et touchent à la fois la connaissance, la définition de thématiques structures à l’échelle du nouveau territoire et une bonne prise en main des outils existants (Charte paysagère / SCOT / PLUi).

L’intégralité des présentations des intervenants sont à consulter dans l’espace adhérent.

Documents joints

 

Haut de la page