Association Nationale des Villes et Pays d’art et d’histoire et des Villes à Secteur Sauvegardé et Protégé

Vue générale de Figeac © Nelly Blaya Place Albertas © Aix en Provence © Bouanani Olivier / service patrimoine / photothèque Ville de Cahors La Halle Bayonne© Ville de Bayonne
Accueil du site > Vie du réseau > Actualités > Zoom sur > 30 ans des VPAH : Nîmes

Recherche

Navigation

par thèmes

par chantiers

par labels

suivre la vie du site

30 ans des VPAH : Nîmes

Nîmes a signé la convention Ville d’art et d’histoire en 1986, un an après la création de son secteur sauvegardé. Plusieurs réflexions ont guidé cette démarche : mettre en œuvre une vision plus large du patrimoine et de l’architecture, intéresser les touristes tout en s’adressant à la population locale, principalement au milieu scolaire.

Le label a ainsi joué un rôle déterminant dans la politique éducative. Les efforts continus de la Ville dans la sensibilisation du public jeune entrepris dans ce cadre ont abouti à la création, par l’Éducation nationale, d’un service éducatif de l’architecture et du patrimoine en 2002. En 2007, l’Atelier du patrimoine a été inauguré, entièrement dédié à l’accueil du jeune public pendant le temps scolaire et le temps des loisirs, il reçoit 5 000 enfants tous les ans.

Les arènes, monument emblématique du patrimoine de notre ville, font l’objet d’un programme de restauration d’une ampleur inédite depuis leur dégagement au XIXe siècle. La première phase de restauration de 5 travées se termine en 2015 ; la restauration complète des 60 travées se prolongera jusqu’en 2025.

Afin d’immerger les habitants dans l’histoire des arènes, un webdocumentaire réalisé sur le modèle de celui de la Maison Carrée (www.maisoncarree.eu), sera mis en ligne à la fin de l’année 2015 avec le soutien de la DRAC, l’INRAP et la Cité des Sciences. Il permettra de naviguer entre gravures anciennes, résultats de fouilles archéologiques, reportages, plans et de réaliser des recherches iconographiques ou d’étudier des cartes.

Le spectateur construit alors son propre cheminement en s’appropriant le patrimoine grâce aux nouvelles technologies. Ce projet a pour objectifs de transmettre des connaissances sur les sciences et techniques de l’architecture, de l’archéologie, de la restauration, mettre en valeur de riches ressources iconographiques des musées nîmois, de la bibliothèque et proposer des contenus scientifiques en utilisant les ressources de l’image animée de manière ludique et interactive. Accessible au plus grand nombre, à tout moment, gratuit, ce médium s’adresse plus particulièrement à un public de jeunes adultes. Un développement conforme aux normes W3C et Accessiweb permet également aux publics empêchés d’y avoir accès.

Consultez la programmation du service Ville d’art et d’histoire ici.

 

Haut de la page