Association Nationale des Villes et Pays d’art et d’histoire et des Villes à Secteur Sauvegardé et Protégé

Vue générale de Figeac © Nelly Blaya Place Albertas © Aix en Provence © Bouanani Olivier / service patrimoine / photothèque Ville de Cahors La Halle Bayonne© Ville de Bayonne
Accueil du site > Vie du réseau > Actualités > Zoom sur > 30 ans des VPAH : Bordeaux

Recherche

Navigation

par thèmes

par chantiers

par labels

suivre la vie du site

30 ans des VPAH : Bordeaux

Depuis 2007, Bordeaux, Port de la Lune est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Cette inscription a conduit la Ville à mettre en place un plan de gestion qui s’appuie, notamment, sur une meilleure connaissance du territoire à travers le recensement du paysage architectural et urbain. Il y a donc un lien logique entre l’inscription au patrimoine mondial et l’obtention du label Ville et Pays d’art et d’histoire en 2009, qui permet à la Ville de donner de la cohérence et de la visibilité à sa politique patrimoniale globale.

La création de Bordeaux Patrimoine Mondial, centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine, illustre pleinement la volonté de la Ville en matière de sensibilisation des publics sur les questions relatives au patrimoine. Ouvert depuis un an, il est conçu comme un « hub » patrimonial. Le centre d’interprétation de Bordeaux, qui a déjà accueilli plus de 50.000 visiteurs, a pour vocation à faire travailler de concert les services de la culture, ceux de l’aménagement et de l’urbanisme, ainsi que l’Office de tourisme de Bordeaux. Le patrimoine a une place très transversale au niveau d’une grande ville comme Bordeaux. Il est un enjeu majeur de l’identité culturelle d’un territoire, porteur et vecteur de lien social.

Le patrimoine est aussi objet d’attention dans le cadre du projet urbain. Avec la question du patrimoine, on traite aussi du logement, du développement durable, notamment en centre ancien.

Le patrimoine correspond à un secteur entier de l’économie locale, qu’il s’agisse du tourisme culturel ou de l’artisanat du bâtiment (le patrimoine correspond à plus de 25% du chiffre d’affaire pour 39% de ces entreprises).

Le centre d’interprétation propose aux habitants une autre vision des choses : ne plus considérer les règles de protection du patrimoine comme des contraintes, mais bien plus comme une ambition au service du bien commun. Bordeaux Patrimoine Mondial a l’objectif affiché de servir de plateforme d’échanges autour de l’architecture et du patrimoine.

Plus d’informations sur Bordeaux, Ville d’art et d’histoire.

bordeaux.fr

 

Haut de la page