Association Nationale des Villes et Pays d’art et d’histoire et des Villes à Secteur Sauvegardé et Protégé

Vue générale de Figeac © Nelly Blaya Place Albertas © Aix en Provence © Bouanani Olivier / service patrimoine / photothèque Ville de Cahors La Halle Bayonne© Ville de Bayonne
Accueil du site > Vie du réseau > Actualités > Zoom sur > 30 ans des VPAH : Bastia

Recherche

Navigation

par thèmes

par chantiers

par labels

suivre la vie du site

30 ans des VPAH : Bastia

Depuis une vingtaine d’années, Bastia a eu la volonté d’imposer son image de capitale historique, artistique, culturelle et patrimoniale. Cette prise en compte des problématiques patrimoniales est au cœur de la politique menée par la municipalité.

En 1997, la Ville met en œuvre sa ZPPAUP (Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager). Dans le même temps, désirant davantage lier conservation et valorisation des patrimoines, l’ancienne capitale génoise candidate au label Ville d’art et d’histoire et l’obtient en 2000. L’inscription dans un réseau national fait de Bastia une tête de pont de la politique patrimoniale au niveau régional. Le label a largement contribué à changer l’image de la ville. Autrefois ville industrieuse, peu prisée des visiteurs, elle est aujourd’hui reconnue en tant qu’ensemble patrimonial urbain le plus riche de l’île.

Après des campagnes de restauration du patrimoine, des travaux de collecte et d’inventaire, la municipalité a souhaité partager le plus largement ces connaissances. Le label obtenu par la ville a ainsi été l’occasion d’initier un vaste projet de signalétique patrimoine comptant plus de 70 panneaux dans le centre historique associé à la création de parcours de visites thématiques. Le mobilier et la charte graphique – conçus en partenariat avec le STAP – s’intègrent au paysage urbain et proposent une nouvelle lecture de la ville, enrichie d’illustrations. Les textes franco-anglais ont également été traduits en corse. Ainsi, ils sont compréhensibles par les insulaires et les Italiens et participent à la promotion de la langue régionale. A terme, une application smart-phone sera déclinée pour une géolocalisation. Cette opération a été l’occasion de s’interroger sur la mise en tourisme du centre ancien et sur la circulation des flux touristiques pour renforcer le lien entre les pôles d’attractivité.

Maillon essentiel de la politique patrimoniale, le label permet une cohésion entre les acteurs du territoire. Cet outil de valorisation des territoires offre l’opportunité de construire des projets innovants en tenant compte du développement durable, de l’accessibilité de la ville et des nouvelles technologies appliquées au patrimoine.

 

Haut de la page